alice walton

Alice Walton : que retenir de sa vie ?

Alice Walton est la femme la plus riche des États-Unis avec une fortune estimée à 64,7 milliards de dollars. Avec une telle richesse, elle fait partie des riches du monde qui ne sont pas issus d’une famille non royale. Néanmoins, elle est la fille unique de Jim Walton et l’héritière des bien immo de l’Empire Walmart. Elle vit loin de toutes mondanités avec une discrétion férue d’art. Mais qu’est-ce qui caractérise Alice Walton et quelles sont ses sources de revenus ? Poursuivez la lecture de cet article afin de découvrir des choses cachées dans cette richesse.

 

Alice Walton : Biographie

Au début de sa carrière, Alice Walton a été analyste d’actions et gestionnaire de fonds pour First Commerce Corporation. Elle a dirigé les activités d’investissement Immo chez Arvest Bank Group puis a été un courtier pour EF Huton. Aussi, elle était présidente et PDG de Llama Company, une banque d’investissement immobilier qui a ouvert ses portes en 1988.

Ces qualités lui ont permis d’être la première personne à présider le Conseil du nord-ouest de l’Arkansas. Dès le lancement des activités de l’aéroport régional de ladite région en 1998, elle a joué un rôle majeur dans le développement de cet aéroport.

De plus, elle a contribué avec 15 millions de dollars à la construction de ce joyau. Son entreprise en a contribué avec 79,5 millions sur les 109 millions de dollars nécessaires pour la construction de l’aéroport.

Par ailleurs, elle est une passionnée des chevaux, connue pour avoir un œil pour déterminer quels bébés de 2 mois deviendraient des champions coupeurs. Elle a été divorcée deux fois et n’a jamais eu d’enfants.

 

Alice Walton : parcours professionnel

alice walton

 

Lire aussi  Comment économiser de l'argent en 2022 ?

Analyste dans la finance et éleveur des chevaux

Après l’obtention de son Bachelor Of Art en économie et finances au Trinity College de San Antonio au Texas, Alice Walton a travaillé chez Walmart en tant qu’acheteuse pour les rayons de vêtements d’enfants. Afin de poursuivre sa passion, elle quitta Walmart dans les années 1970 pour devenir analyste dans la finance avant de créer la banque d’affaires Llama Company.

En revanche, Alice Walton a grandi à Bentonville dans l’Arkansas avec ses frères. Elle a hérité l’amour de la pêche de son père et adore peindre à l’aquarelle pendant ses heures perdues. En outre, elle aime de surcroît les chevaux, avec lesquels elle passe le plus clair de son temps dans son ranch de Fort Worth au Texas.

 

Collectionneuse d’art

Alice Walton est une grande passionnée de l’art ayant en sa possession plusieurs chefs-d’œuvre qu’elle a commencé à collectionner dès son plus jeune âge. Le premier objet d’art qu’elle a acheté fut une reproduction d’un « Nu bleu » de Picasso.

Aujourd’hui, elle dispose d’une panoplie d’objet d’art, notamment des œuvres d’Andy Warhol, de Norman Rockwell, de Jasper Johns ou de Georgia O’Keeffe. Avec sa collection personnelle estimée à 500 millions de dollars, elle décida de fonder en 2011 le Crystal Brides.

Ce dernier est un musée d’art dont le siège se trouve à Bentonville dans l’Arkansas, à quelques encablures du QG de Walmart. Son objectif était de redynamiser le patrimoine immobilier de cette région qui fait partie des plus pauvres des États-Unis, en y faisant venir les touristes.

C’est pourquoi elle a investi 1,2 milliard de dollars dans ce projet. Ce dernier a été une réussite avec plus de 2 millions de visiteurs jusqu’en 2015.

 

Alice Walton : la particularité

Alice Walton est une femme qui n’a rien de la patronne mondaine, botoxée et retranchée. Elle fait preuve de discrétion du haut de ses 72 ans. Alice Walton est l’anti-héroïne bling-bling de Wall Street par excellence.

Lire aussi  Mintos : comment cela fonctionne ?

Elle est pudique, férue d’art et peu impliquée dans les affaires de l’empire Walmart dont elle est l’héritière. De plus, elle déteste les mondanités. C’est pour cela qu’elle aime vivre à l’abri des regards dans son ranch texan.

Alice Walton a hérité de la chaine américaine de supermarchés Walmart fondé par son défunt père. Cette chaine est le numéro un mondial de la distribution et le plus gros employeur des États-Unis.

 

Alice Walton est discrète et peu diserte

Cette discrétion se justifie par un rejet catégorique des demandes d’interview. Alice Walton accorde peu d’importance aux honneurs de la presse ou à la sympathie du public contrairement à la majorité des businessmans. Même si, malgré son patrimoine, elle aurait pu se choisir une vie confortable et mondaine dans un penthouse new-yorkais.

 

Eternelle victime de cible anti-Walmart

La plupart des employés de Walmart jugent son train de vie et ses préoccupations trop déconnectés des réalités que vivent les personnes de la classe moyenne. Ce qui les pousse à faire des manifestations sous les fenêtres du douillet Condo new-yorkais d’Alice Walton.

La raison est qu’elle est en effet synonyme de contrats précaires et de bas salaires avec un minimum de 10 dollars de l’heure. L’objectif de ses détracteurs est de réussir à avoir une augmentation de 5 dollars de l’heure. Ces ouvriers estiment qu’au sein de Walmart tous les travailleurs forment une famille et doivent être traités comme tels.

En outre, ils s’appuient sur les propos de Sam Walton pour revendiquer l’augmentation de leur salaire. Sam Walton disait : ‘’Le visage de nos caissiers est la première chose que nos clients voient en arrivant, et la dernière en quittant le magasin. Nous sommes une famille. Et nous devrions être traités ainsi ! »

Partager :

Twitter
Telegram
WhatsApp

Plus d'actualité