cncres

CNCRES : comment fonctionne t-il ?

Le fonctionnement du cncres vous semble t-il méconnu ? Vous avez bien fait d’atterrir sur cet article, car nous vous donnons plus de détails. En effet, l’économie sociale et solidaire (ESS) désigne la branche de l’économie regroupant les entreprises et les organisations. Ces dernières cherchent à concilier activité économique et équité sociale. Le Conseil national des chambres régionales de l’économie sociale et solidaire est chargé de réunir ces acteurs. Mais comment fonctionne le CNCRES ? Obtenez toutes les informations concernant le CNCRES dans cet article en le parcourant.

CNCRES : clarification conceptuelle

Sur l’initiative des Chambres régionales de l’Économie Sociale et Solidaire, le CNCRES : Conseil National des Chambres Régionales de l’Économie Sociale et Solidaire fut créé en juin 2004. En effet, les CNCRES sont des associations représentatives et transversales qui ont pour vocation de réunir les acteurs de l’économie sociale et solidaire de chaque région.

Ces associations sont en fait des coopératives, des fondations, des entreprises, des mutuelles, des syndicats employeurs de l’économie sociale.

Leur objectif principal est de répondre au besoin de structuration régionale et de favoriser une meilleure reconnaissance de leurs actions au niveau national. Elles représentent le lieu de concertation permanente et de ressources des Chambres Régionales de l’Économie Sociale Solidaire (CRESS). Elles ont pour but d’animer, de promouvoir, de défendre et de représenter les CRESS.

C’est pourquoi le CNCRES a mis en place les outils nécessaires à la structuration des CRESS et à la mutualisation de leurs actions. Du commerce équitable à l’épargne solidaire, l’ESS à travers le CNCRES apporte une réponse à de nombreux enjeux de société contemporains.

Elle met en place aussi des innovations sociales dans le cadre de la protection de l’environnement, de la lutte contre l’exclusion, de la santé ou de l’égalité des chances. Les organisations de l’économie sociale adhèrent à des principes fondateurs comme : la recherche d’une utilité collective.

Lire aussi  Radinautes : Pourquoi faut-il les choisir ?

cncres

 

CNCRES : objectifs

Les activités du CNCRES répondent à cinq grands objectifs. Ces objectifs sont entre autres : consolider la représentation des CRESS au niveau national et contribuer à la structuration de l’ESS sur les territoires régionaux.

De plus, il soutient la structuration des CRESS, la mutualisation inter-CRESS. Il permet également de connaître, de faire connaître et de reconnaître l’économie sociale et solidaire (ESS) dans la région. Pour finir, il favorise le développement de l’action au service de l’innovation sociale.

Par ailleurs, le CNCRES dispose d’un observatoire national de l’ESS. Cet observatoire est un outil créé à l’initiative des CRESS et qui vise à développer la connaissance. Il contribue à la valorisation de l’ESS dans une perspective de réponse aux besoins sociaux.

Il met en place une stratégie d’innovation sociale, de dynamisme économique, de promotion d’un modèle économique soutenable. En collaboration avec les producteurs de données, il adopte les sources et méthodes d’exploitation des données au nouveau périmètre défini par la loi relative à l’ESS.

De plus, il accompagne les CRESS dans leur fonction de tenue des listes des entreprises de l’ESS. Enfin, il met en place une expertise et une veille permanente sur l’observation de l’économie sociale et solidaire.

 

CNCRES : principes de base

Le Conseil National des Chambres Régionales de l’économie Sociale et Solidaire (CNCRES) adopte le concept de l’économie sociale et solidaire. Le fonctionnement interne et les activités de ces entreprises sont fondés sur un principe de solidarité et d’utilité sociale.

En fait, ces entreprises appliquent des modes de gestion démocratique et participative. À travers la proscription du profit individuel et le réinvestissement des résultats, elles encadrent strictement l’utilisation des bénéfices qu’elles réalisent.

Lire aussi  Logo made in France : tout ce que vous devez savoir

Car leurs ressources financières sont généralement en partie publiques. Ces entreprises jouissent d’un cadre judiciaire renforcé par la loi relative à l’économie sociale et solidaire.

À cet effet, afin de faciliter la reprise de leur entreprise, l’économie sociale et solidaire a été légalisée pour faciliter la sécurisation du cadre juridique. Cette légalisation a permis la définition des outils d’aide, le financement et le renforcement des capacités d’action des salariés.

 

CNCRES : actions mises en place

Le CNCRES s’engage à favoriser la démocratie et la solidarité dans l’économie. Afin de réunir les moyens pour atteindre ses objectifs, il axe ses actions autour de la structuration et de la représentation de l’ESS.

Ces actions consistent à mobiliser les acteurs sur les problématiques et actions transversales de l’ESS tout en mettant à profit les ressources nécessaires pour la réalisation des projets innovants et porteurs de sens. De ce fait, il favorise l’inter-connaissance et la collaboration entre les réseaux de l’ESS pour consolider et développer ces réseaux.

Il se rend disponible dans les instances de concertation et de décisions régionales, départementales et infra départementales en contribuant aux actions nationales et européennes de l’ESS. Par ailleurs, il accompagne les entreprises et filières de l’ESS dans leur développement.

Grâce à des dispositifs d’accompagnement, de ressources et d’outils adaptés aux organisations de l’ESS, il soutient la création et la pérennité des entreprises. Ainsi, la promotion de la coopération entre les différents acteurs d’un territoire ESS et hors ESS et la reconnaissance des spécificités des entreprises. Enfin, il fait la promotion de l’ESS en ciblant le grand public, les autres acteurs de l’ESS, les pouvoirs publics et les relais d’information.

Partager :

Twitter
Telegram
WhatsApp

Plus d'actualité